Le frein ÉnergéTIC

Etant donné que c’est de l’Afrique dont il est question, l’obstacle majeur à la promotion des TICs réside dans le déficit d’énergie. En effet, des pays peu industrialisés ont déjà du mal à assurer les besoins primaires de leur population en énergie.

Plongées dans le noir à cause des délestages et des coupures de courant, intempestifs voire chroniques, ces populations continuent de croître donc on peut s’attendre à une augmentation de la demande en énergie. La consommation risque d’augmenter d’autant plus avec les innovations technologiques d’une part et la modernisation des modes de vie d’autre part.

Téléphones fixes et portables, maintenant Smartphones et tablettes, ordinateurs fixes et portables, écrans plats de télévisions, baladeurs et agendas numériques etc. représentent des biens de consommation provenant et procédant des TIC, lesquelles nous bercent et nous réveillent comme le réveil. Ils nous tiennent également compagnie toute la journée et nous accompagnent à notre dernière demeure par un avis de décès par exemple sur site internet ou radio.

Désormais faudra-t-il aussi prévoir dans la consommation leurs corollaires et accessoires à savoir les tout-nouveaux haut-parleurs, casques, imprimantes, scanners, home cinéma aux performances toujours grandissantes. On en veut toujours plus alors que la nature n’en peut plus.

Voilà une équation à résoudre dont les inconnues les plus tenaces sont la volonté et la capacité de chacun d’entre nous à changer nos modes de vies en se recentrant d’abord sur l’essentiel et la solidarité.

Faram Fa Ce

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Culture et Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s