Après un an, une quarantaine de personnes sont devenus les courriers du visionnaires afric1

Les rédacteurs du journal sont des réguliers voire des saisonniers. Les premiers tentent de contribuer à chaque parution alors que les seconds écrivent de temps en temps. Au total une vingtaine de Njàccaars et un nombre similaire de sympathisants et/ou de partenaires  ont trempé leur plume pour le Courrier du Visionnaire Afric1. Nous leur disons à eux tous merci pour leurs écritures, leurs lectures, leurs corrections, leur conseils, leurs critiques, leurs photos… mille mercis.

Aujourd’hui en effet c’est le CVA1 qui ouvre grands ses yeux pour vous regarder, ses lecteurs, souffler sa première bougie. Un an, jour pour jour. Des hauts et des bas, votre courrier est toujours là. Prêt à être envoyé. Disposé à être lu et soumis à vos critiques.

Dès sa création enfin le CVA1 a été mis entre les mains de deux jeunes filles de 20 ans, des leaders, organisées et déterminées, l’une habitant au Sénégal et l’autre sur la frontière entre la France et la Suisse. Un autre jeune garçon de 19 ans l’a ensuite rapidement poussé et propulsé sur la toile grâce à sa vision, sa fougue et à son efficience. Partir du naturel et s’appuyer sur la jeunesse, le CVA1 a tenu l’année. Maintenant il va s’élancer vers un horizon un peu plus authentique, plus simple et plus utile aux lecteurs sans négliger l’agréable

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Economie et Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s