Parlons du CFA !

« Ce n’est pas parce que la zone euro est entrain de pleuvoir que la zone CFA doit mouiller ! »

Son histoire :
la Communauté financière Africaine (CFA) monnaie des anciennes colonies française en 1945 et devenant celle des pays africains (ouest et centre ) tout juste après l’indépendance de ces derniers , sous l’égide de l’ancienne métropole française.

La monnaie comment ça marche ?

Dans tous les États membres de la communauté (UEMOA,CEMAC) vont circulaient des billets avec des noms et graphes qui changeront en fonction d’une zone. Avec une parité fixe d’un Euro pour 655 ,957 CFA. Parité qui peut à la fois être bénéfique ou avantageux pour ces États car le fait que cette monnaie s’imprime en Euro autrefois le franc français revient à créer de l’Euro. Tout ceci étant qu’il revient aux différentes banques centrales Africaines de demander des devises en cas de d’épuisement de réserve aux banque centrale de France. Cette dernière use le compte attribué à ladite banque centrale africaine au niveau du trésor pour le créditer. Bien sûr comme tout compte le compte attribué aux différentes banques centrales peut être débiteur ou créditeur , avec une génération probable de taux d’intérêts.
Donc puisque la zone franc CFA fait entièrement parti de la zone euro par le biais du trésor français, verra son pouvoir d’achat inchangé en zone euro mais bénéficiera a tout le moins de la faiblesse de l’euro en cas de dépréciation de l’euro dans ses relations commerciales hors zone euro.

Pourtant un euro faible n’est pas trop avantageux pour la zone CFA. Même s’il y a un doute que la demande mondiale des différents produits provenant en majorité de ces pays africains là. Avec

les effets de la crise, la liquidité qui fera forcement défaut ralentira malheureusement la progression des PIB vu que les quatorze pays des unions monétaires du CFA comptent énormément sur l’aide au développement..
Ce qui nous amène à se pencher sur la question de la troisième partie à savoir :
la question de la souveraineté monétaire  de ces pays Africains avec l’effet de la crise :

Comme la crise de l’endettement de la zone euro est loin d’être terminé. Avec une des mauvaises notes attribuées par les agences de notations comme SP pour ces États là. « Oui incroyable mais vrai car la zone est sous ajustement structurel et cadenassée par le consensus de Washington, tout ce qu’ils ont fait subir aux pays Africains pendant 30ans »
Donc ce qui fait penser à une éventuelle contamination de la zone CFA pouvant aboutir à une nouvelle dévaluation. C’est pourquoi certains esprits ou courant insiste sur la nécessité de la suppression ou bien de la souveraineté du CFA car pour eux le développement en Afrique est paralysé par le CFA. Avec surendettement qui a occasionné la non compétitivité du CFA.
Pour cela plusieurs courants défendent différentes thèses…..
Mais est ce qu’il existe même de monnaie souveraine dans ce monde de globalisation ?
Est ce qu’il faudrait pas plutôt faire de l’internationalisation du CFA plutôt que de parler de souveraineté monétaire ?
Est ce une politique monétaire peut rendre compétitive un État ? à suivre …….

SP : standard and Poors , agence de notation des marchés financiers

UEMOA : union économique et monétaire de l’Afrique de l’ouest

CEMAC:communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale
————-
Guèye Ahmadou !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Economie et Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s