Il faut que ça cesse!

Il faut que ça cesse ! Toute cette élite africaine lâche, irresponsable et idolâtrice de système copié sur l’Occident !

Il faut que ça cesse ! Ces politiques qui appauvrissent leurs pays, qui se nourrissent de mensonges et sont adeptes de la manipulation pour berner leur peuple ! Ces pseudo-politiques n’ont de soucis à se faire, sinon  défendre leurs intérêts crypto-personnels. Ils ont raté leur vocation de guignols, puis se sont reconvertis en politique sans conviction aucune. Grâce à leurs habitudes de « baisse-culotte », ils participent activement à l’aliénation de leur peuple qui, aujourd’hui, en manque d’identité, consomme et se complait dans l’usage des ordures tendancielles qu’on leur vend à des prix défiant toute concurrence.

Ces charlatans de la politique s’accrochent souvent au pouvoir, truquent les élections à leur profit, et promeuvent des ambitions monarchiques pendant que les populations vivent dans la misère.

Il faut que ça cesse! Tous ces Chefs d’États africains qui se permettent de brader les ressources naturelles et minières, les terres cultivables de leur pays, à des multinationales étrangères; laissant en rade les populations éloignées de leur milieu social !

Ces traîtres à leur race tirent profit de leurs crimes car ils sont rémunérés personnellement en contrepartie de ces avantages accordés aux multinationales.

Honte à ces charognards! Ils ne font que des gestes en parlant, ignorant qu’ils n’impressionnent plus personne, si ce ne sont leurs larbins, car depuis plus de 20 ans qu’ils sont au pouvoir, les populations se sont habituées à entendre leurs contes et chimères…

A chaque échéance électorale, ils scandent des slogans inspirant le changement qu’ils ont achetés à des boîtes de marketing londoniennes, parisiennes ou new yorkaises. Ces blaireaux sont si ignares qu’ils oublient que ces boîtes de marketing ne maîtrisent pas au sens le plus propre du mot les réalités de nos sociétés.

Ces vieux mannequins politiques prennent en otage leur peuple en confisquant les chaînes de télévision nationale pour en faire leur outils de propagande, car tous sont atteints gravement de la maladie de la mégalomanie.

Leur pendaison aujourd’hui pour fautes graves, pour non assistance à personnes en danger, pour crimes contre l’humanité, est plus que légitime et indispensable, car à les ignorer, ils mourront tous au pouvoir sinon, ils finiront leurs « beaux jours » loin des pays qu’ils ont ruinés et appauvris.

Il faut que ça cesse ! L’hypocrisie et la nonchalance de tous ces opposants africains qui n’ont aucun projet de société à proposer à leur peuple ! Et pourtant, ils ne cessent de tympaniser les populations avec leurs discours à durée de vie très courte.

Ils se déclarent socialistes, capitalistes, communistes, ou parfois écologistes, alors qu’ils ignorent la genèse et les champs d’application de ces courants politiques, économiques et socioculturels qu’ils se sont appropriés. Ces pseudo-opposants sont aussi très ridicules pour croire qu’une opposition est faite pour s’opposer à l’aveuglette, qu’elle fuit ses responsabilités pour mettre tout le mal du pays sur le compte du parti au pouvoir.

Indignes qu’ils sont, ils n’ont comme profession que faire de la politique, c’est pourquoi, souvent en manque de pouvoirs, ils abdiquent face à la transhumance éhontée afin de profiter des « bamboulas pécuniaires ». Ils ont la soif du pouvoir, ils aiment le pouvoir, ils l’admirent; donc ils ne sont aveuglés que par le pouvoir, ils s’en contrebalancent, des galères et misères que vivent les populations.

Ces charognards exigent souvent la démocratie alors que dans leur propre parti, ils  ont déjà instauré une dictature qui fait que les congrès de renouvellement des instances du parti sont inexistants.

Ils profitent souvent des malheurs des populations qu’ils récupèrent à des fins politiciennes, et non dans le sens de résoudre les problèmes. Ils sont aussi passibles de pendaison que nos pauvres chefs d’États !

Il faut que ça cesse ! Cette fuite de responsabilité éhontée des jeunes politiques africains qui, aujourd’hui, suivent les même pas que nos vieux « politicards » avariés de notre époque !

Ces jeunes politiques aliénés et insensés n’inspirent guère confiance pour la relève par leur immaturité, leur passivité intellectuelle, et leur incapacité à tenir des discours cohérents.

Ils ne sont que des sujets dans la politique, et non des acteurs. Ce qui fait que les politiques cinquantenaires s’autoproclament jeunes coûte-que-coûte.

Les jeunes politiques africains ne sont pas encore conscients de la rupture imminente qui s’impose à nous, si toutefois, nous aspirons dans l’avenir à vivre dignement.

Ainsi, nous devons apprendre à vivre et penser africain et ceci implique une maîtrise de notre histoire, c’est-à-dire la vraie. Mais c’est dommage de constater que ces jeunes politiques ignorent les réalités africaines, les fondements culturels de l’Afrique et sont aveuglés par les frontières qu’avait tracées le colon pour nous diviser. Ils bavent devant les théories de développement imposés par l’Occident, et admirent les pseudo-bailleurs de fonds. Ils aiment se faire la guerre, s’insulter en public. Ils servent aussi d’hameçons aux anciens des partis pour régler les comptes personnels de ces derniers avec un adversaire politique.

Ces jeunes politiques exhibent leurs diplômes pour se vanter ou bien pour justifier une de leurs théories vides de sens alors que ces diplômes, en réalité, ne leur servent à rien car les connaissances acquises sont abandonnées au profit d’une médiocrité usée en tant que pasticheurs politiques.

Ils sont souvent ridicules, à les entendre s’autoproclamer « pro-x »! En effet, le « pro-x » n’est rien d’autre qu’une forme d’irresponsabilité, une façon délibérée de refuser d’avoir ses propres convictions face à une quelconque situation. Mieux vaut alors être « pro-soi même » au lieu de se cacher derrières des idées dont on ignore les motivations et la quintessence.

C’est quoi ces ambitions de vouloir toujours rester derrière quelqu’un pour exister ? Un être humain digne de lui-même ne doit exister que par ses principes, ses idées, par sa croyance, par ses convictions. Une fois ces valeurs déléguées, l’être humain n’existe plus, il n’est alors qu’une carcasse qui aurait choisit l’option « défaut de cerveau ».

« Les défauts de cerveau » refusent d’acquérir les connaissances kémites (noires), ils méconnaissent leur vraie histoire, qui est pourtant leur unique arme pour bien se préparer et affronter le futur.

Il faut que ça cesse ! Cette lâcheté des pseudo-religieux africains qui n’ont pas honte de collaborer contre le peuple, avec nos dirigeants afin que les populations soient de plus en plus asservies !

Ces charlatans qui sont souvent les imams, les prêtres, les marabouts confrériques, prêchent le bien alors qu’ils sont les premiers à l’enfreindre ! D’habitude, ils prennent tout le mal du pays qu’ils qualifient de malédiction, pour la justifier par rapport aux comportements des populations. Ils sont les promoteurs de tous les interdits des religions.

Au Sénégal, un marabout alcoolique et drogué dira à ses disciples pour justifier son péché qu’il est un être supérieur, qu’une fois l’alcool dans sa bouche, ce dernier se transforme en lait. Mais  si tel était le cas, pourquoi alors vouloir se donner tant de mal à transformer cet alcool en lait au moment où il pourrait simplement se procurer du lait en sachant que ce dernier peut coûter parfois dix fois moins cher qu’une bouteille d’alcool ?

A la RDC (République Démocratique du Congo), un pseudo-prêtre, dépourvu de qualités dignes d’un vrai religieux et animé d’une certaine inhumanité, va essayer de convaincre des parents lâches et irresponsables que leurs enfants souvent âgés de moins de 6 ans sont démoniaques. Alors, ces charlatans de la religion, en contrepartie d’une forte somme, vont organiser des pseudo-séances d’exorcisme en faisant subir à ces enfants des épreuves inhumaines, et parfois allant jusqu’à demander à leurs parents de les abandonner sinon qu’ils seront maudits à leur tour. Ô ! Quelle imbécilité pousse ces parents à sacrifier les enfants à qui ils ont donné vie et qui n’ont jamais demandé à être conçus ?

Ces pseudo-religieux n’ont de soucis à se faire que pour leur  bien-être personnel, polluant nos sociétés. Il est temps, alors, que les critères soient redéfinis et qu’ils se limitent à leur rôle d’autorités morales; sinon ils seront pendus, tels leurs pauvres amis politiques !

Il faut que ça cesse ! Cette ingérence apparente et cette dictature de cette soit disant « Communauté Internationale » qui compte moins d’une dizaine de pays développés (développés selon leurs propres critères), car l’Afrique, malgré le fait qu’elle soit considérée « sous développée », reste quand même « la vache laitière » de ces pays.

Ils pillent nos richesses, ils surexploitent les populations au nom d’une ouverture des marchés, ils définissent nos politiques économiques, politiques et socioculturelles par le biais du FMI et de la Banque Mondiale. Ils utilisent encore nos enfants comme cobayes pour satisfaire leurs caprices pharmaceutiques (comme ça a été le cas avec l’Arche de Zoé au Tchad).

Depuis plus de 7 siècles qu’ils sont présents en Afrique, en prétendant nous aider à vivre mieux, ils ne font que nous appauvrir. En effet, le mal est noir et le bien est blanc, tel est leur conception de la vie. Ils ont tué ou ont fait tuer tous nos braves et honnêtes dirigeants, savants ou intellectuels. Laissez-moi citer Patrice Lumumba (son meurtrier vit encore en Belgique, sans qu’il soit inquiété par la CPI), le frère Thomas Sankara (son meurtrier est depuis plus de 20 ans au pouvoir au Burkina Faso, celui qui est aujourd’hui médiateur dans des conflits en Afrique et ami intime de l’État français).

Ces pays menacent souvent leurs anciens amis de les traduire à la CPI, lorsque leurs intérêts sont remis en cause, ils arment des rebelles et des mercenaires pour promouvoir des génocides (comme ça était le cas au Rwanda), ils sponsorisent des coups d’Etat et participent aux trucages des élections. Par le biais de leurs médias, ils organisent des campagnes de désinformation pour légitimer leurs crimes en Afrique.

Aujourd’hui, ils font la guerre en Lybie au nom d’un « droit d’ingérence humanitaire » et arment des rebelles et des mercenaires par le biais de l’ONUCI en Côte d’Ivoire pour orchestrer un coup d’État au nom encore une fois d’un « droit d’ingérence humanitaire ». Et pourtant, au 21éme siècle, on parle encore de « colon » au proche  Orient, mais le « colon » là-bas, c’est Israël. Ô Israël, la « Terre Promise », « Le Peuple Elu » ! Là-bas, personne n’ose y faire la guerre au nom d’un « droit d’ingérence humanitaire » pour venir en aide aux femmes, enfants et hommes palestiniens qui sont tués chaque jour par le « colon israélien ».

En outre, le « boulanger » Gbagbo est accusé de crime contre l’humanité.

Alors, que ferons-nous des crimes commis par Ouattara, des crimes commis par Blaise Compaoré, des crimes commis par Ariel Sharon (qui depuis plus de 5 ans est entrain de purger sa peine sur terre en étant dans le coma), et surtout des crime contre l’humanité commis par Bush Fils en Irak, en Afghanistan ou en Iran?

Y’en a vraiment marre de toute cette hypocrisie, de ces injustices, de ces mensonges, de ce mépris, de cette insolence et surtout de la stupidité de bon nombres de frères et sœurs africains.

Il faut que ça cesse, cette soumission de Kémét, il le faut !

La terre des Fara est aujourd’hui meurtrie, ses fils la regardent s’effondrer petit-à-petit. Parfois, ils prennent même du plaisir à participer activement aux crimes commis contre le berceau de toutes les civilisations.

Y’en à marre! A quand Uhem-mesut? « Bory Bana » mes chers fréres et sœurs kémites, il est temps d’aller au front sur tous les plans, sinon on assumera notre lâcheté devant nos enfants.

Par Sadio Sangharé  (Sé Ankh ka Râ)

Administrateur de www.knfree.c.la  et coordinateur de la CSC de Njàccaar Visionnaire Africain.

www.knfree.c.la 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Culture et Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s