jeune entrepreneur africain du mois ! Dame Dieng, Président du groupe de presse Leeral.net

Leeral.net est un groupe de presse, filiale de  l’entreprise   01  Sénégal.

Pourquoi 01 Sénégal ?

C’est parce que  l’informatique constitue le premier levier de mes activités et je n’ai pas choisi ces chiffres par hasard. En effet, 01 est un code binaire. Le terme bit (b avec une minuscule dans les notations) signifie « binary digit », c’est-à-dire 0 ou 1 en numérotation binaire. Il s’agit de la plus petite unité d’information manipulable par une machine numérique.  Je suis un informaticien, j’ai fait mes études au Lycée Malick Sy puis à l’école polytechnique de Thiès pour un programme d’administrateur réseau. Auparavant, je suis passé à l’école coranique Cheikh Ndao puis  chez  mon homonyme Serigne Seck Saloum.  J’ai acquis le reste de mes connaissance aux TIC en faisant mes propres recherches ( forums, ressources humaines, je m’arrête pas à la … wakh bakhoul) et je pense que le développement extrêmement rapide des technologies de l’information et de la communication ouvre un formidable potentiel de croissance et de création d’emplois, mêlant des enjeux industriels, économiques et sociaux considérables. Ces technologies constituent le premier secteur économique des prochaines années.

C’est en  Février 2008 que j’ai lancé  le projet leeral.net avec une modeste somme de 150.000Fcfa avec  un grand journaliste et un designer dénommé Alioune DIOP . Les Tic n’ont pas besoin beaucoup de sous pour se développer, juste des têtes pensantes et une équipe qui ne se décourage pas, qui persévère.  Les TIC sont une chance pour l’Afrique. Nous avons raté la révolution agricole, la révolution industrielle, il ne faut pas rater la révolution de l’information. L’Afrique peut brûler les étapes traditionnelles de développement.

 

Aujourd’hui leeral.net est le deuxième site sénégalais le plus visité avec 25.000 visiteurs uniques et 250.000 pages vues par jour. Même Matycréations a vendu 350 paires de chaussures en 1 mois grâce à notre notoriété et à la fréquence de visites stables. Ce qui explique que dans ce groupe de presse, il y a des professionnels du métier qui s’adonnent corps et âme pour faire de Leeral un site de référence…

Leeral   vient de recruter deux nouveaux  journalistes professionnels pour renforcer  sa rédaction. Et récemment l’ambassade Belge à Dakar a accordé des visas aux personnels des journaux pour la couverture médiatique  de  la journée européenne du développement qui s’est tenue il y a quelques jours à Bruxelles. Nous avons changé la donne. Vous savez, les internautes n’ont plus le temps de lire; c’est pourquoi à leral, on donne plus de valeur à la vidéo et à l’audio à l’instar des grands organes de presse comme france24 et RFI. Il y aura aussi bientôt  la mise en place d’une plateforme de blogs pour donner la parole aux internautes. C’est tout un processus de changement qui se développe.

Moi, Dame Dieng, je n’ai aucune influence sur le contenu de site contrairement à ce que pensent certains.  Je suis un informaticien et je le reste. Je peux rester des mois sans me rendre dans les locaux de Leeral. Pour  vous dire vrai, j’ai  confié la gestion du site à une personne très connue et qui va bientôt se révéler au grand public…  Rien n’est laisser au hasard ! Je travaille très dur chaque jour car je crois en moi.

Comme 01Senegal Group a plusieurs filiales révélées ou cachées ( à cause des langues pendues ), très  bientôt, je vais lancer Allo informatique  dont le slogan sera ‘’Vous êtes une petite ou moyenne entreprise, vous voulez un conseil, un dépannage informatique ? Appelez nous au 77376-12-12 et nous serons chez vous à la minute qui suit, avec une solution pour votre problème.’’ Hé, j’ai tout enregistré au niveau de l’AP ! Je m’adresse aux piqueurs d’idées…

J’ai un autre projet qui ne vise pas le Sénégal mais l’Afrique de L’Ouest.

Mon ambition aujourd’hui est de faire de 01 Sénégal, la première entreprise sénégalaise en matière de technologie.   Je remercie ceux qui m’ont soutenu au début de ma carrière sur les TIC, des personnes qui sont trop discrètes , qui ne sont jamais sorties dans la presse ou à la télévision ou peut-être rarement, qui pensent à moi et qui me font confiance malgré mon jeune âge.

Je vais vous raconter une anecdote : j’étais malade et je fus interné à la clinique de la place. Un ami m’a appelé et celui qui a décroché lui a dit que  j’étais hospitalisé. Il est passé à la clinique  pour  payer  une facture de 2300.000 F Cfa sans que je  le sache et alors que j’avais de quoi payer.

Tout ça pour vous dire que  mes gars ne sont pas des célébrités, mais je sais qu’ils croient en moi. Naturellement,  j’essaie d’être comme eux : modeste … Me déplacer avec une moto … Aller au maïga… Jouer au baby foot … Jeux vidéo et parfois billards…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Economie et Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s