« Qui voter en 2012 ? »-Dossier 2-Cheikh Bamba Dieye

Biographie :

Origines, Famille, études

Cheikh Bamba DIEYE est né le 12 Novembre 1965 à Santhiaba à St Louis (SN). Il est marié et a 3 filles. Son Père est Cheikh Abdoulaye Dièye , ancien leader du FSD BJ dont la pensée était très imprégnée de celle de Cheikh Ahmadou Bamba qu’il admirait beaucoup.

Bamba Dieye a fait ses études secondaires au lycée technique André Peytavin de Saint-Louis. C’est en 1987 qu’il a obtenu le baccalauréat au collège Saint Michel de Dakar. Cinq ans plus tard il devient ingénieur à l’Ecole nationale des travaux publics d’Alger.

Carrière Professionnelle et Politique

Spécialiste des questions de transports, il revendique de bonnes connaissances en matière d’urbanisme et d’environnement comme données économiques.

Sur le plan professionnel, il est le directeur de la société Delta Ingénierie et d’une société de mangement de projet spécialisé en microfinance. Journaliste à ses heures perdues, il a géré et managé plusieurs journaux dont ‘’Alternatives », un mensuel tiré à 15.000 exemplaires par mois. La ligne éditoriale de ce journal est a l’origine des malentendus de son parti avec la CAP21 (Coalition de partis qui soutiennent le président Abdoulaye Wade). Une coalition qu’il a quittée pendant l’été 2006. Il a aussi dirigé le journal ‘’Ndigël ».

En parlant de politique, il faut savoir que Cheikh Bamba Dièye a été élu conseiller régional en 1996 suite aux élections locales auxquelles le FSD/BJ prenait part pour la première fois. De 1996 à 2002, date fatidique du décès accidentel de son père, il a occupé le poste de porte-parole de la formation

actuelle qu’il dirige. Ce n’est qu’après cet évènement qu’il devient le successeur de son père à la tête du Fsd-Bj. Selon nos sources, Mr Dieye Fils n’a pas hérité du parti de son défunt et valeureux père, mais a été investit par le congrès du parti à l’ENDSS en Juin 2002.

En faisant une comparaison chiffrée des résultats du FSD/BJ dans les différentes élections présidentielles il apparaît qu’en 2000, le nombre de suffrages exprimés était de 1.672.984 voix. Cheikh Abdoulaye Dièye, père de CBD, en avait obtenu 16.211, soit 0, 97 %. En 2007, le nombre de suffrage exprimés ayant plus que doublé est passé de 1.672.984 voix à 3.424.926 voix, soit une augmentation nette de 1 million 751 mille 942 voix représentant : 102,36%. Cette augmentation des suffrages exprimés rapportée au score de Cheikh Abdoulaye Dièye, toutes choses étant égales, aurait dû lui valoir 16.996 voix nouvelles soit un total de 33.187 voix en 2007. Sans même avoir progressé en valeur absolue, tel devrait être le score du FSD/BJ, si ce parti avait conservé le même poids électoral. Or, Cheikh Bamba Dièye n’a pu obtenir que 17 233 voix soit 1022 voix de plus que son père au moment où il y a plus d’un millions 751 mille nouveaux électeurs.

Malgré tout, Cheikh Bamba Diéye a pris des galons depuis les dernières élections législatives qui ont vu le Front pour le socialisme et la démocratie-Benno joubel retrouver son siège à l’Assemblée nationale après l’avoir perdu en 2001. Depuis, il n’a cessé d’impressionner grâce à ses fréquentes sorties médiatiques et ses questions orales dans l’Hémicycle.

En se représentant pour la Coalition Bennoo Siggil Sénégal, il a été élu maire de la ville de Saint-Louis,à l’issue d’un vote durant lequel il a obtenu 58 voix des 69 conseillers municipaux présents. Ces adversaires arrivaient loin derrière à l’image de Ahmet Fall Braya crédité de six voix et de Mame Penda Diouf (Sopi 2009) qui n’a recueillie que deux voix. En remplaçant le ministre d’Etat, ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales, Ousmane Masseck Ndiaye, il deviendra le 22-ème maire de Ndar guedji . Il a ainsi réussi

avec ses alliés la prouesse de ravir la gestion de la municipalité au parti du président de la République en exercice, ce qui reste inédit dans l’histoire politique de la capitale du nord

Idéologies et Prises de Position :

Le FSD/BJ est un parti de gauche. Ses objectifs déclarés sont « de défendre les principes du socialisme, de la démocratie, de la justice sociale, de l’équité et du respect des droits de l’homme ; de défendre farouchement la souveraineté et l’indépendance nationale ».

Malgré un clair déclin du gauchisme, que certains n’hésitent pas à considérer, aujourd’hui comme « Has been », Cheikh Bamba Dieye semble trouver la recette pour convaincre les jeunes. Ainsi, malgré la pauvreté économique du peuple sénégalais, il arrive à tenir un certain discours sur le retour aux vraies valeurs africaines, comme la solidarité, le partage etc…

Néanmoins, son idéologie est également empreinte de centrisme (qui représente tout simplement une force politique distincte de la droite et de la gauche) et un discours variable sans ligne conductrice, ce qui lui donne l’avantage de ratisser large. Cependant, il s’éloigne petit à petit des valeurs défendues par son père, d’où des accusations de populisme de la part de ses détracteurs.

Aujourd’hui Bamba Dieye est face au dilemme de la rupture ou non d’avec l’héritage du parti de son père, qui réfère souvent à la religion « alahou wahidoune » et aussi au mouridisme. Il pourrait séduire un électorat différent s’il décidait de faire cette rupture, perdrait probablement l’identité et la base historico-politique du FSD/BJ.

Il avait fait l’actualité au mois d’octobre dernier, car, dans une lettre ouverte qui date du 28 juillet 2010 le coordonnateur national de FSD/BJ France

Serigne Mbaye Thiam avait déclaré : « Cheikh Bamba Dièye n’est plus membre de Bennoo Siggil Sénégal », tandis qu’une semaine plus tard, ses partisans ont réaffirmé que Bamba Diéye était plus que jamais membre de la coalition des opposants. D’où le fait que Ousmane Tanor Dieng , Moustapha Niasse et Amath Dansokho redoutent une trahison de la part du benjamin des politiciens , comme ce fut le cas avec Talla Sylla et Macky Sall.

Bamba Dieye se démarque souvent des autres opposants en essayant de tenir un discours objectif aux yeux de la population sénégalaise. En effet, selon le site politico.sn, Cheikh Bamba Dièye aurait fait les éloges de Wade à la télévision: “Le seul reproche qu’on peut lui faire peut être, c’est son âge avancé. Mais, on ne peut pas dire qu’il n’est pas un leader moderne ni qu’il n’est pas cultivé etc… Wade est beaucoup plus moderne que certains politiciens qui ont l’âge de ses enfants et qui sont complètement périmés. Ceux ci sont complètement dépassés par les évènements », a indiqué le maire de Saint Louis.

Perspectives  :

Horizon 2012

A l’approche de 2012, Cheikh Bamba Dieye pourrait commencer à inspirer d’avantage confiance, du fait de sa jeunesse, de son intégrité, de son intelligence et de son éloquence (l’image de l’homme de la situation). De plus, avec sa double élection à l’assemblée nationale et à la mairie de St Louis en 2009, il devrait pouvoir, d’ici 2012, renforcer les bases de son parti, et garder une certaine crédibilité . Mais aujourd’hui le problème réside sur le fait qu’il a un manque de moyens humains et financiers et qu’il n’aie pas de ténors à ses côtés à l’image d’un Djibo leyti Ka ou d’un Iba der Thiam. Il pourrait profiter de la côte d’impopularité de Wade, d’une opposition vieillissante et ainsi faire une coalition avec un jeune qui comme lui n’a jamais été au pouvoir à l’image de Talla Sylla afin de conquérir le pouvoir. Néanmoins, l’absence de bilan sur la

gestion de la mairie de St Louis et le fait d’avoir une expérience vierge dans un gouvernement vont représenter des handicaps majeurs pour lui.

Horizon 2017

Tout dépendra de son score en 2012 et de son comportement entre les deux tours. Ce qui est sur c’est que s’il continue sur ce rythme de quête d’expérience politique avec une démarche et une stratégie politique évolutive, il pourra devenir le quatrième ou le cinquième président du Sénégal en 2017 . Par contre, nos compatriotes sénégalais ont souvent du mal à entamer un projet à long terme et les mobiliser dans un tel horizon semble très difficile voire impossible.

Avis de la CEP :

Les avis ci-dessous sont ceux des membres de la Cellule Economique et Politique (CEP) de Njaccaar VisionnaireAfricain. Ces avis reflètent la pensée de leurs auteurs et non celle de Njaccaar qui se contente du travail de recensement et de diffusion des informations, comme c’est le cas dans les pages précédentes.

Seynabou Dia : Cheikh Bamba Dieye marque la rupture avec l’ancienne génération politique. C’est un nouveau souffle que se distingue de plus en plus par une envie de tout changer, de tout améliorer, de mettre la population dans de bonnes conditions de vie déjà ressentie à travers la gestion de la mairie de Saint louis où ses efforts de rendre la ville plus propre plus éclairée, de prévenir les risques d’inondations en remblayant pas mal de quartiers plaisent de plus en plus.

Par rapport aux élections présidentielles Dieye affirme dans une interview « Aujourd’hui, l’option de mon parti, c’est d’avoir une candidature unique. En ce qui me concerne, je vais travailler sur cette option. Je ne vais pas aller au-delà de ça. » ce qui me rassure car il comprend que seule l’union fera partir Wade. Si le BENNO gagne les présidentielles, grâce a une candidature unique, Dieye fera

certainement parti des leaders et occupera une place non négligeable dans ce gouvernement, ce qui lui donnera une bonne expérience dans la gestion de l’Etat, sa côte de popularité augmentera et en 2017 il pourra être un candidat redoutable et pourquoi pas le 5éme président.

Amel Kane : Cheikh Bamba Dieye est un espoir ideolo-politique, visionnaire et efficient. Il est a mon avis la plus pertinente réponse au besoin de changement radical criard et urgent. Il est relativement bien apprécié par la majorité du peuple mais reste assez timide et « peureux » dans son entreprise « socio-politique ». Je pense d’abord que son divorce avec le parti de son feu père assez médiocre dans son temps s’est prononcé le jour de sa prise de gestion dudit parti. Sa personne et personnalité sur la base de son âge, de son regard porté sur un idéalisme politique, sa carrière, sa partialité distinctive au sein de la gauche, tant de particularités regroupant ses forces, faiblesses l’avaient d’emblée démarqué du « Allahouwahidounisme » du FSD/BJ père. Il a gardé le parti mais avec une révolution dans l’optique.

Le plus grand reproche que je lui fais personnellement est le suivant: pourquoi cette timidité? Pourquoi ne le voit on pas assez sur l’estrade politique? Rester diffèrent et original est une chose, en plus de cela se vouloir populaire et aimé (pour la voix des citoyens) en est une autre. Il est assez dommage qu’un jeune potentiel manque de dynamisme. S’il est vrai que le Sénégal est surabondant d’élites, de jeunes élites, il est autant vrai qu’elles se doivent de se montrer et « d’oser inventer l’avenir » dans leur domaine. En l’espèce, même si CBD est jeune espoir pour le Sénégal, il doit répondre aux exigences d’expérience et d’éveil politique pour arriver a maturité et oser demander la gestion de la cité.

Sources et Bibliographie :

http://www.archipo.com/

www.wikipedia.org

www.rfi.fr

www.aps.sn

www.jeuneafrique.com

www.xibar.net

http://www.villedesaintlouis.com/

Page Facebook de Cheikh Bamba Diéye

L’office du 24 Aout 2009 pat ALASSANE SYLLA

Tous droits réservés. Ce dossier ainsi que l’ensemble des dossiers de la série « Qui voter en 2012 » sont l’exclusive propriété de l’Association Njaccaar VisionnaireAfricain. La reproduction et la diffusion sont permises à condition d’en citer expressément la source. La Cellule Economique et Politique de Njaccaar VisionnaireAfricain vous remercie. A bientôt pour un nouveau dossier « Qui voter en 2012 ? »

Njaccaar VisionnaireAfricain

Faire ce que nous pouvons,

Avec ce que nous avons

www.njaccaar.com

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Economie et Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s