Membre du Mois: Ndeye Fatou Sarr

Ndeye Fatou Sarr, ou Neïfa Tsarine Sakho, ou Seshat-Nfs, ou NFS ou Gej pour se moquer d’elle… mais attendez, n’abandonnez pas si vite de vouloir percer le personnage, c’est juste que je ne sais pas par où commencer tant elle est vaste comme l’océan, ce bonhomme de personne. Il ne s’agit pas des océans que vous connaissez car eux, les scientifiques disent qu’ils montent sur les terres, mais plutôt d’un nouveau genre d’océans, ceux qui soutiennent les terres surtout la Terre Mère car cette dernière en a vraiment besoin par les temps qui courent.Ndeye Fatou Sarr a fait irruption un peu comme invitée dans la deuxième réunion de personnes qui deviendra Njàccaar Visionnaire Africain. Ce fut lors de la réunion du Samedi 26 Septembre 2009 sur skype. Depuis cette date précise, d’aucun se pose la question qu’adviendrait-il de l’association sans elle ? En effet à partir de ce jour, elle a été de tous les combats, de tous les projets, de près ou de loin, comme actrice ou comme facilitatrice. S’il a fallu prendre des responsabilités ou des engagements, elle a toujours fait partie de ceux qui en prenaient. Parmi ces derniers elle est sans nul doute celle qui les a le mieux respectés, avec Aïssatou Badiane, une autre lionne qui ne saurait être omise mais que par la force des choses nous présenterons dans le prochain numéro.

• Commissaire aux Comptes et Responsable à la fois du projet JANICUM et du sous-projet Mode.Le 10 Octobre 2009, le bureau exécutif de Njàccaar a été désigné, elle occupait déjà deux postes : commissaire aux comptes et Responsable de JANICUM (Jeunesse Culturelle, Nouvelle Initiative Culturelle et Multimédia) c’est-à-dire le projet culturel far de Njàccaar. Ensuite quand JANICUM se divisait en plusieurs sous-projets, elle décidait encore de prendre la responsabilité d’un des sous-projets : la rubrique Mode Africaine. Si c’est un jugement, je l’accepte volontiers, la rubrique mode qui était l’une des dernières rubriques ajoutées, devint alors la plus aboutie de toutes et la plus avancée.

• Membre du projet JANICUM. Elle a enregistré au moins 2 livres dans le projet littérature de JANICUM, est en passe de terminer sa partie du projet Lyrics (paroles de chanson) et a participé à la mise sur pieds du groupe de langue Pulaar à Toulouse le mercredi 02 Mars 2011. Elle a aussi écrit une recette de cuisine, sûrement en vue d’un coin cuisine dans le site Internet.

• Secrétaire Générale. Après environ 3 mois de fonctionnement, le premier Secrétaire Général ne pouvait plus assurer ses fonctions dans le bureau. Il fallait lui trouver un remplaçant. Eh bien ce sera finalement une remplaçante. J’ai contacté Ndeye Fatou Sarr un soir vers 22h et lui ai proposé de travailler ensemble. Elle était hésitante mais pas réticente. En était-elle capable ? Serait-elle à la hauteur ? Si elle se posait ces questions, si d’autres doutaient ou ne comprenaient pas ce choix, allez leur demander aujourd’hui. Quant à moi je ne doutais pas une seule seconde, aujourd’hui je ne doute plus une tierce. Elle prit ses fonctions aussitôt, les assure avec professionnalisme, abnégation et goût prononcé du travail bien fait jusqu’au moment où j’écris ses lignes. Elle assure cette fonction avec un sans faute depuis 15 mois. Le bureau de Njàccaar a vécu une période de crise pendant 6 mois l’année dernière, certes sans que les activités s’arrêtent pour autant, mais c’est bien elle et Aïssatou BADIANE, toutes seules, qui ont porté et supporté cette usine à gaz qu’est Njàccaar Visionnaire Africain. Ecrire des mails, renvoyer des rappels, faire les comptes-rendus, rédiger les documents officiels, contacter des partenaires ou des intervenants extérieurs… en un mot elle gère !

• Responsable de NjàccaarBook et de HKP. Qui ne connaît pas la page facebook de Njàccaar, que nous surnommons familièrement NjàccaarBook, ou encore HKP (Hey Kay Play) la pièce de théâtre interactive bimensuelle qui défraie la chronique tous les deux vendredis ? Sans aucune contestation, elles sont principalement le fruit de son travail et de sa détermination dans le temps et sur le moment. C’est à la demande du bureau qu’au départ un profil, puis un groupe et enfin une page facebook ont été créés. Sachant que chaque projet de Njàccaar a un responsable, elle était jusqu’à très peu le responsable de NjàccaarBook et de HKP. Elle publiait les pensées du jour presque chaque jour, corrigeant les histoires de Kaawman, annonçant les événements majeures de Njàccaar comme le Grand Forum, contacter des artistes africains pour la rubrique Mode de JANICUM, répondait aux questions des facebookers… bref elle jouait véritablement le rôle, et de quelle belle manière, de relai entre l’association et facebook, en fournissant un cahier d’évolution chiffré du projet NjàccaarBook au bureau.

• Auteur du projet HKP avec Fary Ndao:. Elle et Fary Ndao sont les concepteurs de la pièce de théâtre interactive HKP ou Hey Kay Play.

• Une infographiste de Njàccaar,Ndeye Fatou s’est d’abord auto-formée à la retouche photo sur le site du zéro, ensuite petit à petit au dessin bitmap et enfin aux dernières nouvelles, elle se serait mise au dessin vectoriel. En un an, presque jour pour jour, à ma connaissance elle a conçu affiches, dépliants, logos, images pour Njàccaar, l’ASEST (l’Association des Stagiaires et des Etudiants Sénégalais de Toulouse), des particuliers comme des professionnels même si la production est encore un peu timide pour des raisons évidentes de temps. C’est elle qui, par exemple a fait les affiches et les dépliants des 72h de Njàccaar.

• NFS : le XHTML/CSS et Drupal.Elle a rejoint l’équipe de développeurs web qui se réunissaient deux fois par mois à Toulouse pour mettre en place le site internet de JANICUM. Cette équipe s’appelait janiweb. Elle a suivi une formation en XHTML puis en CSS grâce à FADDIS (l’équipe Formation Assistance et Développement à DIStance de la CST, Cellule Scientifique et Technique). Ensuite au sein de janiweb, elle apprenait à manier Drupal, un système de gestion de contenus pour des sites Internet.Après janiweb, elle fait un bref passage dans njàccaarweb, l’équipe de développeurs du site Internet de Njàccaar où par exemple elle a eu à mettre en place la Newsletter. Son histoire avec XHTML, le CSS et Drupal n’est pas encore terminée car elle vient tout juste de commencer.

• 72h de Njàccaar. Elle est une initiatrice des 72h de Njàccaar. Elle a participé à toutes les discussions, a pris part à toutes les réunions et séances de travail préparatrices des 72h. Demander et visiter les salles, envoyer des mails d’invitations et faire le suivi des différentes tâches et enfin réagir face aux imprévues et déceptions inhérentes à toute organisation d’une telle envergure, sont en quelques mots des choses qu’elle a faites. Ensuite elle était au cœur de l’organisation des événements le jour-J. Des formations aux conférences, en passant par la cuisine, la lecture de conte et l’initiation aux Medu Neter. Bref NFS est un pilier des 72h, pas parce qu’elle le demandait, mais parce qu’elle assurait.

• Afrodiz’Act.Le bureau lui a confié la responsabilité de la participation de Njàccaar dans l’organisation de l’Afrodiz’Act en Juin 2011. Comme pour tout événement, elle s’occupe avec Fatoumata MBAYE de toutes les tâches de Njàcccaar dans cette organisation.

• Séminaires.Njàccaar organisera des séminaires de formation à Toulouse pendant les mois de mars, avril, mai et juin. Elle sera formatrice en photoshop et windows movie maker.
Au-delà du travail, elle est folle. Son large sourire prend très souvent la forme d’un cœur, ce n’est pas des blagues ou de la poésie. Ce même sourire dissipe les ondes négatives, la haine, l’envie et la méchanceté. Ils n’ont pas de place à côté d’elle. Et son rire donc ! Il vaut plus que de l’or. Je ne serai pas long ni bon, son rire et celui des autres Africaines, c’est ce qui remplacera l’or noir en Afrique. Nous n’aurons pas besoin de fuel, de nucléaire ou de solaire, son rire est énergie. L’avez-vous déjà vu s’indigner du malheur des autres ? Vous en seriez affligé car vous croiriez que c’est elle-même qui souffre.
Elle est avant tout et après tout Humaine.
Nul n’est parfait, certes, mais Ndeye Fatou SARR s’approche assurément du parfait Njàccaar, qui tout simplement fait ce qu’elle peut avec ce qu’elle a pour contribuer à cet idéal africain, l’épanouissement mental et physique de tous les Africains. Sans même avoir fini de l’écrire et de la crier, elle s’en est allée maîtriser son espace, ensuite son temps qui bien qu’il ne lui appartient plus, elle le tient et tantôt le maintient.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Culture et Société

Une réponse à “Membre du Mois: Ndeye Fatou Sarr

  1. Suivant ce magnifique portrait, je dirai plutot Membre Njaccaar de l’annee. Ngacce Ngalaama. La barre est haute Njaccaars.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s