La voix et la voie des visionnaires…

J’ai dans ma tête, dans mon Cœur, dans mon âme, l’image de ma mère belle comme les lignes de ce slam. J’ai dans mon rêve la fin de ce drame, de cette terre pillée et de sa renaissance qui s’entame. J’ai quelque chose dans mon honneur qui m’enflamme, qui fait que ma langue lame, plume dame, en blâment. J’ai entendu le cri du peuple par une seule voix visionnaire,  elle ne murmurait pas elle vibrait de par la force et la foi. Amdandla, mon frère, ma sœur pour ce combat car mauvaise nouvelle, toi et moi on est toujours en bas. Les politiques feraient mieux d’entendre nos voix, plutôt que des compter… ils ne font que cela. J’en ai marre d’être number-one fournisseur de matière première. J’en suis malade et ca me fait chier c’est clair : on est riche mais désuni, toujours la même barrière ! Mon frère, ma sœur Amandla pour ce combat, le chauvin Kemitisme est pour nous la voie. Ca me fait pleurer quand ces negros domptes me disent « petit, calme toi. T’es dans le passe, t’es pas Sankara »… Mais si je suis cent karas ! Je suis Madiba, Nkrumah, regarde moi ! Appelle-moi Guevara, Cheikh Anta ou Lumuba. Et pour eux, je cris Amandla ! Je ne te parle pas du passe mais du présent. Hier est l’essence, aujourd’hui l’existence. Demain ? La mort ? Non, ma gloire en abondance. Le passe, car ma force y est, car si je suis la Afrique dans mon âme à crier, c’est par ce que le cœur y est. Chaque génération doit dans une relative opacité, découvrir sa mission m’a dit Fanon. La remplir ou la trahir… Ca y est, on y est.

Je le veux, je le peux. Je suis plein d’enthousiasme, plein d’espoir lorsque du fond de son exil bien loin de sa mère Afrique, une sœur a crié ‘Amandla ‘. J’ai foi, je le crois, je le veux je le peux. Alors mon poing levé, je l’écris, je le dis, je le cris, et j’agis !… Pour ce père qui tend le monde a son enfant, cette mère qui lui tend sa vie, qu’il soit maitres d’édifices et digne pères de ses fils.

Le futur a commencé hier.

Alors Amandla. Oui, Amandla  même s’ils nous volent  1 par 1, nous mentent 2 par 2, nous violent 3 par 3, 4 par 4, 5 par 5 ! Car, notre ampleur d’esprit grandit 6 par 6 !

Sur ce je porte plainte contre X ! Pour nos frères et sœurs qui n’ont ni plume ni voix. Oui, a la Malcolm X, paix a son âme, mon arme ma foie, ma voix, je prêche au ton de la révolution alors…gare a toi. C’est au bout de la vieille corde que ce tisse la nouvelle. Nos anciens ont fait, créé, trouvé, maintenant a nous de faire de plus belle. Pour ma part ceci est Jihad, par nos mots et contre nos maux. Alors j’implore le Allahou Ahad pour que l’amour de la justice soit mon sceau. Puisse t-il me donner la hargne du King Martin Luther pour que mes rimes comme un « nikov-klash » sur cet acapella froissée, rythmée, blessée a la pudeur, fasse l’effet des projectiles d’un clash…

Ma plainte, une lettre « Ecrits et cris » teinte, peinte par des lettres disant les choses sans crainte ni feintes du genre « ta statue Wade, si je peux me permettre, tu sais ou te la… » Cette lettre n’est pas contre X l’inconnu – sisi il est bien connu – mais plutôt contre X qui tend vers l’infini. Ce nombre fou de présidents et de politichiens aux malheureux actes impunis. Qu’a cela ne tienne, ceux la je tiens pour responsable de  mon hémorragie, de mon agonie,  ma maladie et tout ce bordel qui rime a cette folie. Ils ont usé de la corruption et du vol, de la trahison et du viol, pour couper mes veines et artères, du coup je saigne. Mais a leur grande surprise pas du sang, mais de l’encre. Viens nous voir dans notre combat de Njaccaar, tu seras touché. Nous sommes démunis mais jamais par terre, jamais a terre. Dans la mère de la révolution pour Afrique mère, ma nation, nous avons jeté l’ancre. Rien ne nous arrete.

« By any means necessary. »

Amel Jr.

Amel Kane Jr
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Culture et Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s