Editorial

Hier comme aujourd’hui encore, dans le monde entier, des gens comme des organisations se lèvent pour « venir en aide » au « continent le plus pauvre du monde »: l’Afrique. « L’aide internationale », « l’aide au développement » et les « organismes humanitaires » sont des termes très usités dans les médias, et donc très diffusés, mieux par les

personnes les plus écoutées du monde. C’est à se demander véritablement qui vit en Afrique. Des êtres humains? Si oui, sont-ils « inférieurs » aux autres peuples? Ne sont-ils pas capables de se prendre en charge? Ne peuvent-ils pas se prendre en main ?

Ce n’est pas en réaction à ce statu quo, et c’est encore moins en réaction tout court, que l’association Njàccaar Visionnaire Africain se lève. C’est plutôt en action qu’elle s’inscrit. Nous nous définissons à la fois comme des acteurs de l’épanouissement du peuple Africain et comme prédicateur de la liberté et de l’auto-déterminisme en Afrique.

a. Vision : une Afrique réunie et entreprenante

Sortir l’Afrique de cet état de continent assisté avec les ressources disponibles, et non dans l’attente ni dans l’espoir de moyens exogènes, agir dans le sens de l’unité Africaine et inviter chaque Africain à se prendre en main et à prendre en main sa destinée, celle de son pays et enfin de tout un contient, telles sont nos objectifs. D’où découle notre vision: une Afrique réunie et entreprenante.

b.   Stratégie : libérer le Génie Africain

Pour arriver à cette vision, l’apport de tous les Africains nous semble indispensable et primordial, c’est pourquoi notre stratégie est d’accoucher le potentiel qui sommeille en chaque Africain.

c.  Missions:

  • Suggérer des moyens de relever les défis
  • combattre l’inactivité et l’Afro-pessimisme, en particulier chez les jeunes Africains.
  • mettre à terre toutes frontières : la pauvreté n’a pas de frontière, de même la désertification, la raréfaction des pluies, la famine, les maladies…
  • dénouer les langues, créer une plateforme d’échange juste et équitable qui va aboutir à un terrain  d’entente
  • vulgariser la culture Africaine dans toute sa diversité
  • accompagner et pousser les jeunes Africains à l’entreprenariat
  • développer les échanges et partenariats entre pays Africains
  • développer des projets et des savoir-faire endogènes
  • promouvoir la consommation locale : produire ce dont on a besoin et consommer ce qu’on produit de préférence
  • rendre la technologie beaucoup plus accessible et la mettre au service des populations avec une formation
  • réhabiliter et promouvoir l’Histoire Africaine, en particulier auprès des jeunes et à l’école
  • Et tant d’autres….

Voir www.njaccaar.com pour plus d’info…

Publicités

1 commentaire

Classé dans Editorial

Une réponse à “Editorial

  1. Nobles missions, belle stratégie….. RAS!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s