Africa is the future

Quel Noir « conscient » de la situation de son peuple n’a jamais eu à subir le regard un peu méprisant d’un de ses frères Noirs quand il parle des grands leaders de notre peuple? Le regard un peu méprisant, un brin condescendant voulant dire « il est gentil mais Lumumba et Malcolm X c’est fini, place au 21éme siècle… ». A ceux-là, je dis : « vous faites fausse route, le contour change, le noyau reste le même ». Frantz Fanon, Lumumba, Marcus Garvey, Malcolm X, Cheikh Anta Diop, Sankara, Toussaint Louverture, Nkrumah, etc, pour leurs actions mais surtout pour leur vision éclairée du monde, sont à l’heure actuelle encore incompris pour la plupart d’entre nous. Même les « traitres-bountys » d’aujourd’hui encensent ces hommes, mais ce sont aussi les 1ers à descendre quiconque qui essaierait de les suivre: « plus la même époque… », « on tire plus sur des Noirs dans la rue gars, calme toi… », « l’esclavage-colonisation c’est bien fini… », « les mentalités ont évoluées… », « la société est multiculturelle aujourd’hui… », « c’est pas le combat du peuple Noir, mais des pauvres contre les riches… », etc. Je ne m’étale pas plus sur leurs arguments bidons, ça me fait mal au ventre.

 

Mettre tous ces hommes juste dans un musée, c’est les insulter. Non, ils ne sont pas morts juste pour cela, ils ne se sont pas battus juste pour cela. Leurs héritages sont faits pour être compris et suivis.

 

Tout d’abord il faut savoir que ces hommes ont été détestés par tous les blancs de l’époque et par tous les Noirs (oui oui) pro-intégration ou pro-colonisation (voyez la scène où Malcolm X s’exprime sur un plateau de TV, ou encore voyez des hommes comme Nkrumah et Lumumba qui voulaient une vraie indépendance, IMMEDIATE et non une aide occidentale comme les traîtres en reveulent). A tous ceux qui aujourd’hui insultent les Noirs conscients d’extrémistes, sachez que vous êtes EXACTEMENT ceux qui auraient insulté les hommes cités plus haut à leur époque. (Maintenant qu’ils sont morts, vous êtes les 1ers à mettre les fleurs sur leurs tombes tout en vous acharnant à essayer de transformer leurs écrits) Si on avait pu tous les mettre à la tête d’un Etat fédéral Noir, nous aurions depuis longtemps retrouvé paix, union, bonheur et instruction.

 

-Les écrits de ces hommes sont de véritables BOMBES A RETARDEMENT. Ils attendent leur heure.

-Les écrits de ces hommes entre les mains de chacun d’entre nous aurait un effet que moi-même je n’arrive pas à imaginer.

-Ces hommes sont morts, mais leur héritage est bien présent lui. Dangereux pour certains, bienheureux pour d’autres.

 

 

 

CHEIKH ANTA DIOP : l’Historien Africain le plus grand de tous les temps et encore pour longtemps.

Je commence par lui car c’est celui qui m’a le plus frappé dans ces écrits.

Les fondements économiques et culturels d’un Etat Fédéral d’Afrique Noire : 122 pages de danger public. Ce livre a été édité la 1ère fois en…1960, il y a 45ans! Il n’a pas pris une ride, au contraire. Il prouve l’unité linguistique de l’Afrique Noire donc prouve qu’il peut exister une unité Africaine. (aujourd’hui nous pourrions y ajouter les Caraïbes, même si la langue n’a plus grand chose à voir…). Il détruit point par point les arnaques que sont la francophonie, le commonwealth et autres ensembles sans lendemain pour le Noir. Il prouve avec des chiffres comment le potentiel économique de l’Afrique écrase celui du reste du monde (d’où l’intérêt pour les actuelles puissances d’y fourrer leur nez). Vous savez, généralement, on aime montrer dans les livres d’histoire qu’on est trop nombreux en Afrique. C’EST FAUX ! L’Afrique est un véritable désert démographique. Là encore, il démontre l’utilité d’une politique de repeuplement (l’Afrique ne doit pas être le déversoir humain futur du trop-plein du monde). Il y a 40ans, il se plaignait déjà du problème des langues Africaines en Afrique même. Ce problème aujourd’hui nous explose en plein visage avec de moins en moins de personnes parlant leurs vraies langues.

Dans ce livre, il recense les sources d’énergies naturelles de l’Afrique. Le constat est hallucinant: l’Afrique Noire rien que par ses ressources hydrauliques, est le 1er « pays » énergétique au monde. Juste le fleuve Zaïre pourrait alimenter toute l’Afrique en électricité (ceux qui connaissent bien « le pays » connaissent bien les coupures intempestives. Un vrai scandale !). Je ne parle même pas de l’énergie solaire…

Bon je ne m’étends pas plus, 122 pages de vérités. C’était vrai en 1960, ça l’est plus que jamais en 2008. Si seulement l’Afrique actuelle suivait juste ce simple programme de 122 pages, elle deviendrait la terre au plus fort taux d’accroissement économique en un rien de temps.

Bon j’ai fait un peu long sur Diop, mais il le mérite : son travail est tellement énorme…

S’il vous plait, achetez-le.

 

 

 

FRANTZ FANON:

Cet Antillais est surement ce qui s’est fait de mieux aux Antilles, depuis son époque jusqu’à aujourd’hui. Son livre Peau Noire, masques blancs est une référence sur les rapports Noirs-blancs. Il a été écrit en 1952 et reste plus que jamais d’actualité. C’est le genre d’auteur que les traîtres ne manqueront pas d’encenser car ils oublieront volontiers que c’est eux que l’on pointe du doigt dans certains chapitres, ces fameux Noirs qui rêvent d’être blancs sans l’avouer, mais surtout sans SE l’avouer. Le chapitre « la femme de couleur et le blanc » est corrosif à souhait. Il écorche aussi volontiers les Antilles (bien mieux que Soulstar lol), je ne mettrais pas d’extraits sur ce point, les imbéciles vont encore venir faire scandale dans les commentaires. (Au passage, je crois que ceux qui se sont énervés sur cet article de Soulstar et sur l’article sur les filles Noires sont ceux/celles qui se sont reconnus, ça fait si mal de se voir ainsi affiché(e)…)

Voila un extrait du livre:

« …les médecins des salles de consultation le savent. Vingt malades européens se succèdent: « Asseyez vous, monsieur…pourquoi venez vous??…de quoi souffrez-vous?… ». Arrive un nègre ou un arabe: « Assieds toi, mon brave…Qu’est ce que tu as?…Où as-tu mal?  » Quand ce n’est pas « Quoi toi y en a?… ».

Parler petit-nègre à un nègre c’est le vexer, car il est celui-qui-parle-le-petit-nègre. Pourtant, nous dira t-on, il n’y a pas intention de vexer. Nous l’accordons. Mais c’est justement cette absence de volonté, cette désinvolture, cette nonchalance, cette facilité avec laquelle on le fixe, avec laquelle on l’emprisonne, on le « primitivise », l’« anticivilise » qui est vexante…. »

Envie d’infantiliser le Noir. C’était vrai en 1952, ça l’est encore aujourd’hui , sauf que comme toujours on essaye un peu plus d’arrondir les angles. Quand aujourd’hui un prof vient voir un jeune Noir en 5éme et lui propose avec un gentil sourire (le sourire du diable): « ça te dirait un BEP ? », c’est exactement la même chose, rabaisser au niveau du gars gentil qu’il faut pas brusquer. Quand les gens vous disent « tu » après avoir dit « vous » à tous les autres, c’est exactement la même chose. Ca n’a pas l’air important comme ça pourtant hein… J’ai mis du temps avant de m’en apercevoir : le prof, la caissière, le voisin….Les exemples foisonnent : se faire enfermer dans le modèle du sportif, du grand sexe, du mec mec « cool » (le modèle locks…), du buveur de rhum au soleil ya bon banania…

Le passage sur le sexe du Noir est aussi extra. Vous savez ce bon vieux fantasme. Là aussi, ça n’a pas l’air bien méchant hein? Pire, certains d’entre nous en sont même fiers. Il y avait une pub comme ça il n’y a pas si longtemps. C’est l’anniversaire d’une fille (une soirée avec plein de filles blanches) et son cadeau c’est un beau Noir torse nu, sourire dents blanches en prime, en boxer qui arrive pour danser avec elle ou je ne sais quoi. Sur ce, hurlements d’excitation des filles, etc… Moi je n’y ai vu là encore que ce que Fanon décrivait il y a 50ans, à savoir « le fantasme nègre ». Encore un domaine autre qu’intellectuel. Bref, dans ce chapitre (« le nègre et la psychopathologie »), il démontre comment par là on cherche une fois de plus à nier l’humanité du Noir en le confinant à un rôle de bête de sexe (d’où le fantasme chez certaines de ces dames…). C’était vrai en 1952, ça l’est encore plus aujourd’hui où le Noir est résolument « à la mode ». Sauf que le phénomène est désormais résolument inconscient.

Un livre vraiment décapant, mais il est vrai assez dur à comprendre (c’est un psychologue et plusieurs termes sont peu communs).

1952, 2005 c’est la même chose, seul le decor change.

 

 

 

MARCUS GARVEY:

Ce Jamaïquain est l’homme qui a été peut-être le plus combattu par d’autres Noirs, plus que Malcolm X je crois. Ses idées révolutionnaires et résolument anti-intégration font de lui l’un des plus grands guides et l’un des pires ennemis des Etats-Unis (le FBI le surveillait 24h/24h, tout comme les Blacks Panthers ou Malcolm X d’ailleurs). Il est le 1er à avoir exprimé clairement l’idée d’un retour en Afrique, et juste pour cela il vaut bien plus que tous ceux de son époque. Le retour en Afrique est en effet la meilleure planche de salut pour nous. Seulement il ne doit pas se faire de façon anarchique et égoïste, mais de manière coordonnée , COMMUNE et prévoyante au maximum. C’est pourquoi Garvey avait monté la compagnie maritime Black Star en 1919. Ca n’a pas marché (encore une histoire de frère Noir qui coule son frère…) mais il a jeté ici les bases d’une idée que nous devrons tôt ou tard remettre au goût du jour.

1919-Aujourd’hui , c’est la même Afrique qui reste notre Terre.

 

Extraits de discours :

 

 

« L’HISTOIRE est le repère par lequel nous sommes dirigés vers la bonne voie de la vie. L’histoire d’un mouvement, l’histoire d’une nation, l’histoire d’une race est le guide de la destinée de ce mouvement, de cette nation, de cette race. »

Alors là, tout ce que nous pouvons faire, c’est applaudir à 4 mains. En 1900 il parlait déjà de l’Histoire comme guide. Aujourd’hui , c’est plus que jamais d’actualité (Fifty cent et Destiny’s Child ne font pas partie de l’Histoire…)

Ce que tu fais aujourd’hui d’utile inspire les autres pour agir dans le futur C’est à nous qu’il parle.

 

« La CHANCE n’a jamais satisfait l’espoir d’un peuple qui souffre.

L’action, l’indépendance, la vision de soi et le futur ont été les seuls choses par lesquelles les oppressés ont vu et réalisé la lumière de leur propre liberté.

 

Les fins que tu sers qui sont égoïstes ne t’emmèneront pas plus loin qu’à toi-même ; mais les fins que tu sers qui sont pour tous, en commun, t’emmèneront dans l’éternité.

 

Le réajustement politique du monde signifie que ceux qui ne sont pas suffisamment capables, pas suffisamment préparés, seront à la merci des classes organisées pour une autre centaine ou deux centaines d’années. »

Cela était vrai en 1900, c’était vrai au temps des Romains et ça l’est encore aujourd’hui .

 

 

 

« La seule protection contre l’INJUSTICE de l’homme est le POUVOIR – Physique, financier et scientifique. »

Quand le Noir se mettra-t-il cela définitivement dans le crane? Si ce n’est pas encore fait, instruis-toi  !

 

FEMME

« Ce que la nuit est pour le jour, la femme l’est pour l’homme. Les périodes de changement qui nous amènent de l’obscurité à la lumière, de la lumière à l’obscurité, de l’obscurité à la pénombre sont comme les changements que nous trouvons chez la femme jour après jour.

Elle nous rend joyeux, ensuite misérable. Vous avez sa gentillesse, ensuite son indifférence. Constante et inconstante. Ainsi nous avons la FEMME. Aucun vrai homme ne peut faire sans elle. »

Hé bien voilà. A mettre en relation avec le texte « Les filles Noires, sale dérive actuellement ». Aucun vrai homme ne peut faire sans elle: il a tout dit. Pour moi, la femme Noire a un rôle très important à jouer, personne ne doit le négliger.

 

Le monde entier est basé sur le bluff. Aucune race, aucune nation, aucun homme n’a assez de droit divin pour tirer avantage des autres. Pourquoi autoriser les autres hommes à te bluffer ?

 

 

Comme je le dis plus bas, pour l’esclavage il y a eu arnaque, pour la soit disant abolition il y a eu arnaque, pour la colonisation il y a eu arnaque, pour la décolonisation il y a eu arnaque, pour l’aide humanitaire il y a arnaque, et si on continue comme ça, pour cette année il y aura encore arnaque.

 

Le monde doit savoir que l’on ne peut pas restreindre 400 000 000 Nègres pour toujours.

Il y a toujours un jour où tout change dans la destinée de chaque race, chaque nation, de tous les peuples. Et nous sommes arrivés à ce jour de changement pour les Nègres, où nous avons changé ce vieux état de mauviette, et nous nous sommes transformés en hommes adultes, demandant notre part d’HOMME.

 

Pendant plus de 300 ans, l’homme blanc a été notre oppresseur, et naturellement il ne va pas nous libérer au niveau de la plus haute liberté – la vraie liberté – la plus vraie Démocratie. Nous devons nous libérer nous-mêmes.

Les mêmes arnaques…

 

Je ne suis pas opposé à la race blanche, je ne considère pas les blancs comme étant mes ennemis. Je n’ai pas le temps de haïr qui que ce soit. Tout mon temps est consacré à l’amélioration et au développement de la Race Nègre.

 

 

 

L’ESCLAVAGE: Mauvaise nouvelle, il ne s’est jamais arrêté.

 

Vint un jour des types qui en ont pris d’autres de force pour les obliger à travailler pour eux « comme des nègres », comme ça, sans crier gare.

Puis cela ne suffisait plus, alors la religion chrétienne est devenue celle qui justifia l’esclavage. Religion importée soit disant pour notre bien. « Attends c’est pas moi qui t‘ai fait esclave, c’est Dieu qui t’a maudit, moi je n’y peux rien! ». Voilà ce que disait l’esclavagiste. Déjà à cette époque, il fallait rejeter la faute sur l’opprimé.

Quand la religion a commencé à être insuffisante pour calmer les envies de liberté, a commencé alors la division interne: le mulâtre est devenu supérieur au Noir, le quarteron supérieur à je ne sais quoi, etc. Ces termes sont encore utilisés de nos jours par des Noirs eux-mêmes, c’est dingue ! Sans oublier la séparation entre les nègres des champs et les nègres domestiques.

Puis vint Toussaint Louverture et l’époque des nègres Marrons, qui alors délivra Haïti. Une petite parenthèse sur lui: Cet homme fait partie aussi des géants de notre peuple, sa victoire sur l’armée française est pour moi un exploit que nous devrions célébrer tous les ans. Bon, sachez que cet homme aussi est porté aux nues par l’ensemble de la communauté Noire. Mais là où c’est illogique, c’est que vous allez aussi trouver des personnes qui sont totalement CONTRE la décolonisation des Antilles. C’est illogique ! Le spectre du nègre domestique….

 

 

Revenons à Toussaint et la libération: Vous savez comme certains aiment vous dire fièrement, l’air du petit negre domestique qui a bien retenu sa leçon, que c’est Schœlcher qui les a sortis de l’esclavage et donc pour cela il doit être porté aussi en héros. Schœlcher était un européen. Savez vous pourquoi il a décidé « d’abolir » l’esclavage en 1848? Non pas par bonté, non ça c’est impossible. Cela faisait quelques années que ces « colonies » bouillaient, les nègres marrons s’organisaient, les révoltes explosaient les unes après les autres, des « colons » étaient tués. Et dans les années 1790, Haïti faisait parler d’elle dans les Caraïbes… Bref, l’Europe risquait de perdre ses colonies doucement mais surement à l’instar de Haïti. Il fallu trouver une parade. La méthode: esquiver le rapport de force où les européens étaient surs de perdre et essayer de négocier à leur avantage. Ca a été réussi à merveille puisque encore aujourd’hui ils possèdent encore ces terres. Voila ce que Mr Charles de Gaulle disait: « Des territoires qui ne cessaient pas, depuis 10ans, d’aspirer à l’indépendance, la réclament aujourd’hui avec insistance. Faut-il laisser ce mouvement se développer contre nous, ou, au contraire, tenter de le comprendre, de l’assimiler, de le canaliser? » « J’ai desserré les liens avant qu’ils ne se rompent ». Voilà ! Vous savez pour Shoelcher désormais…. Encore une fois, une décision soit disant pour notre bien !

Une arnaque de plus.

 

 

 

En même temps, en Afrique, on instaurait la « colonisation », qui n’est rien d’autre que de l’esclavage avec plus de « classe » (D’ailleurs le terme « colonisation » est une insulte tellement il est loin de la réalité.). Désormais, en plus de la religion, on parle d’éducation et de mission civilisatrice. Bref il ne faut plus se faire passer pour les méchants, mais pour les bienfaiteurs. Là encore, la supercherie a bien marché puisque jusqu’à aujourd’hui dans l’esprit de certains, les blancs sont supérieurs. On rêve d’aller en Europe, on rêve de l’aide européenne en Afrique.

Encore une décision soit disant pour notre bien.

 

 

 

Et puis un moment, un peu partout en Afrique, les foyers de conflits on pris racine. La « colonisation » ne passait plus. Il a fallu trouver autre chose. C’est ici que les traîtres comme Senghor, Houphouët, Biya, Eyadema et Bongo entrent en piste. C’est ici que les assassinats de Um Nyobé (Cameroun, assassiné par l’armée française), Moumié (Cameroun, empoisonné par les services secrets français en Suisse), de Sankara (assassiné sur ordre de Mitterrand, mais par l’intermédiaire de l’actuel président du Burkina), de Lumumba (assassiné par les Belges et Mobutu), de Olympio (Togo, assassiné sur ordre de la France, par la propre main de l’actuel président Eyadema, un militaire illettré, qui l’a proprement égorgé et lui a ouvert les veines) et on peut s’estimer heureux que Mandela n’ait pas subi le même sort. Tout comme dans les Caraïbes, avec les nègres marrons et autres un siècle plus tôt, le rapport de force risquait de tourner au désavantage de la France, de la Belgique, etc. Cette fois, la supercherie a été de mettre des pantins au pouvoir par qui on passe pour piller et tuer. Là encore, on se retire le rôle du méchant, et on endosse le rôle du grand frère, celui qui conseille, qui aide (vous savez les histoires d’humanitaire et d’élections libres à toutes les sauces…), Derrière, ils se servent dans les richesses naturelles du pays. Encore une décision soit disant pour notre bien…

 

 

 

 

Petite parenthèse finale: Ya un film qui fait réfléchir, c’est Matrix. « Ca y’est ! Il débloque le Kouokam » Non sans rire. Quand Néo découvre le vrai monde où il vit, il le refuse. Il veut qu’on lui redonne son faux monde avec son petit taf d’informaticien et tout… Ce faux monde, il correspond à celui qu’on nous offre quand nous sommes en Europe ou aux USA. Avec des slogans du style « le monde il est beau et il est joli ». En nous donnant les instruments pour empêcher une vraie réflexion (je parle de la drogue, du bling bling, de la course au matériel, de cette course à la « sape », qui nous caractérise si bien), on nous rend dociles. Pire, on fait de nous les plus fidéles admirateurs de l’Occident. Pendant ce temps on nous pompe notre énergie… Et puis Néo découvre finalement le vrai monde, ça lui fait mal, il s’insurge contre ceux qui lui ont montré cela. C’est la même chose chez nous. Quand tu vois un de ces Noirs stupide qui se prend pour fifty cent (décidemment lui c’est vraiment le modèle négatif…) dans l’apparence comme dans les faits, tu peux être sûr qu’il va t’insulter quand tu vas essayer de lui faire comprendre qui il est. Il n’acceptes pas qu’il ne vaut pas plus que les réfugiés Africains ou les sans domiciles d’Haïti qu’il voit à la TV. De même que le Noir qui, depuis 40 ans, essaye de se convaincre qu’il est blanc, que son pays est l’Europe et dès qu’il devient riche, va s’énerver quand tu vas lui rappeler que son pays est dans la guerre ou que son soit disant pays d’adoption tue ses propres frères. La vérité fait mal, c’est lâche que d’essayer de l’oublier.

Bref j’ai bien aimé Matrix… L’Afro Américaine qui a écrit ce film a été bien inspirée.

 

—————————————————————————————————————————————————-

 

-La vérité c’est qu’hier, on comptait sur quelques traîtres pour dénoncer les fugitifs et « fauteurs de troubles », et aujourd’hui on compte sur les pantins au pouvoir et sur le lavage de cerveau organisé à grande échelle. La méthode change mais le but reste le même. Ce lavage de cerveau qui enfante aujourd’hui des personnes qui se considèrent plus du « 93 » que du Bénin ou autres. Bon, j’ai rien contre ce mode, c’est peut-être marrant surement ces trucs de 9-3 ou 9-4 et j’en passe, mais bon, faut pas non plus que ça efface tes vraies origines. Plus tu le laves le cerveau et plus on te vole derrière, n’oublie pas. Le plus pervers là dedans c’est qu’en plus de te piller ils se débrouillent pour que tu leur doives une dette.

 

 

 

-la vérité, c’est qu’il existe deux combats à mener en parallèle: faire disparaitre les traîtres, car le pire ennemi du Noir est souvent le Noir lui-même, et surtout d’empêcher toute intrusion étrangère dans nos affaires. Ce dernier point nous a fait beaucoup de mal. Toussaint Louverture a cru qu’il pouvait avoir confiance, et on l’a emprisonné et laissé mourir. C’est parce qu’ils ne souhaitaient pas d’ingérence étrangère que Lumumba et Sankara sont morts. Ne trahissons pas leurs mémoires. Ca fait 500 ans que d’autres prennent des décisions soit disant pour notre bien et regardez le résultat…

Personne ne peut nous aider sauf nous-mêmes, le reste n’est là que pour lui-même.

 

 

 

-La vérité je vous la dit, c’est qu’en 5 siècles, rien n’a changé. Les méthodes changent, l’objectif ne varie JAMAIS: exploiter le Noir et ses terres par tous les moyens possibles, de la violence à la ruse la plus animale. Alors, ceux qui viennent me dire qu’il faut oublier le passé, je leur réponds : « Quel passé? Le passé est ce qui est fini. Moi je te parle du présent » .

 

Publicités

1 commentaire

Classé dans Culture et Société

Une réponse à “Africa is the future

  1. boyega

    tres intéressant..ça fait longtemps que j’ai pas lu
    une si (belle) vérité …il faut d’avantage de personne comme toi pour parler de l’Afrique.et ce qui est vraiment bien, en plus,
    c’est que ça donne de la force. merci beaucoup

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s